La faux : de l’outil au symbole

13,00

Par Michel Vernus,

éd. MTCC, 2005, 70 pages

Instrument de récolte et de révolte, attribut du Temps et allégorie de la Mort, la faux a tenu une place essentielle dans la vie des populations paysannes. Si elle s’impose très tôt pour la coupe des foins, son usage reste cependant longtemps condamné pour les moissons. Son adoption est à  l’origine d’importants bouleversements économiques et sociaux. Cet ouvrage rend hommage à cet outil agricole fascinant, symbole fort et ambivalent.

Catégorie :

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La faux : de l’outil au symbole”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *